L’ile de Mainau, entre nature aménagée et magie

« L’île aux fleurs », pour moi ça a été bien plus que ça : un joyau, une oasis de verdure, un écrin rempli de fleurs en guise de diamant. C’est ça l’île de Mainau (Allemagne), un « petit » paradis de 45 Ha posé sur le Lac de Constance. La traversée en bateau fut accompagnée par le soleil qui est resté près de nous toute la journée. Nul doute qu’elle aurait été aussi magique voire mystique avec un temps plus gris où même brumeux. Tu sais, c’est un de ces endroits que tu gardes tout près de ton coeur, avec l’idée d’y retourner un jour car il a quelque chose de magique.

 

Tu pourras y voir des fleurs de toutes les couleurs, de toutes les formes et de toutes les sortes; des arbres bien plus grand que des géants; des sculptures végétales et minérales. Et puis, si tu as des enfants le parc à jeux est digne d’un mini parc d’aventure : bâteau pirate (sur quelques cm d’eau); jeux en bois et jeux qui éveillent les sens. Un parc pour toute la famille, même les animaux y sont admis. Nous traversons une allée rempli d’arbres gigantesques : des séquoias. C’est eux les arbres géants. « Séquoyah » c’était le nom d’un chef indien, celui qui inventa le Cherokee (écriture indienne phonétique par syllabe). Devant tant de beauté, je ne peux m’empêcher de grimper sur l’un d’eux. Je me sens si petite, debout, le nez en l’air je regarde ses feuilles virevolter au vent. Il y en a un planté en 1875, c’est impressionnant.

 

Au bout de l’allée, on aperçoit la serre exotique ou serre aux papillons. Je suis émerveillée, mes yeux brillent et je n’sais ou donner de la tête. C’est encore plus beau, des papillons qui volent de tous les côtés, dans tous les sens. De temps en temps on entend bourdonner près de son oreille. Alors, on s’arrête et on se retourne mais le papillon s’est déjà envolé. Les massifs de plantes sont sublimes. Il y fait chaud et humide mais rien n’est plus beau que ce ballet de couleur et de mouvement entre les papillons, les plantes exotiques et le bruit de l’eau. Quelques tortues sont également là, comme pour nous rappeler que le temps ne s’est pas arrêté. Tout le monde m’attend mais je ne me résous pas à sortir, c’est trop magique, je reste encore un peu. La visite est fini, on va boire un petit verre pour se rafraichir. Le temps d’aller voir le château et l’église puis l’heure de rentrer est arrivée. Nous n’avons pas eu le temps de tout voir mais une chose est sure : on reviendra.

Info : Nous sommes parti de Überlingen en bateau et l’allée-retour + la visite de l’ile nous a couté 30€ par personne. Il est possible d’y aller en voiture également par un pont. Voici le site de l’ile. D’autres avis sont disponible par là.

J’te laisse avec une photo de l’esprit de la forêt. Au printemps 2001, un séquoia géant (de plus de 40m!) de l’arboretum à du être abattu pour des raisons de sécurité. La partie restante abrite désormais l’esprit de la forêt. Il a été culpté dans un tronc d’orme de la forêt par Franz Jäger.

allemagne-germany-deutchland-travel-voyage-island-ile-mainau-papillon-nature-sequoia-esprit-foret-forest-grow-jardin-blog-le-monde-de-lully4

Prends soin de toi,

Tu es merveilleux/se

A très vite

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s